En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour gérer et modifier ces paramètres cliquez sur "En savoir plus".

 

 

Un porte-conteneurs a effectué pour la première fois, l'aller-retour Rotterdam-Shanghai avec un mélange de carburant ordinaire et d'huile friture, fourni par le géant pétrolier Shell.

Le « Mette Maersk » appartenant à la compagnie A.P. Møller-Maersk a navigué sur deux mélanges différents de 7% et 20% de graisse de friture dans lequel du carburant ordinaire a été ajouté. Mette Maersk a réussi à émettre 1500 tonnes de CO2 et vingt tonnes de soufre en moins que d'habitude !

À partir de 2020, l'industrie du transport maritime devra répondre à des réglementations climatiques et environnementales internationales plus strictes. Il sera alors obligatoire de passer à des carburants à faible teneur en soufre. En 2030, les navires devront émettre au moins 40% de CO2 en moins.

Source : RTBF INFO